Actes du colloque de l’ACFAS : « Austérité ou virage de l’état ? »

En mai dernier, notre Présidente Nathalie Fortin a participé à la table ronde de ce colloque dans le cadre du 84è congrès de l’Association Francophone pour le Savoir (ACFAS). Le document regroupant les interventions des conférenciers et de plusieurs actrices du terrain, dont notre Présidente, est ensuite paru en février 2017.

Pourquoi ce colloque ?

« Les mesures d’austérité introduites par le gouvernement québécois depuis 2014, que ce soit dans les domaines de la santé et des services sociaux, de l’éducation ou de la gouver­nance municipale, ont déjà eu des conséquences dans de nombreux secteurs. Les réseaux de l’action collective locale (comme les tables de concertation qui évoluent depuis presque 40 ans en lien étroit avec le secteur public) ne sont pas épargnés. Certains ont été dissous, d’autres appelés à se transformer. Et d’autres encore sont affaiblis par le retrait d’acteurs clés provenant des établissements publics ou par la disparition d’une instance régionale.

Ces réformes institutionnelles sont très récentes. Il n’existe pas encore de résultats de recherche portant sur leurs effets. Toutefois, dans le cadre des projets de recherche parti­cipative du partenariat ARIMA, certains chercheurs et acteurs du terrain ont pu observer en temps réel les transformations qui ont suivi la réforme. Leurs observations et ques­tionnements sont le point de départ du colloque « Austérité ou virage de l’État ? Réseaux locaux d’action collective face aux transformations institutionnelles.

Les objectifs de ce colloque étaient de faire un premier bilan des transformations des réseaux locaux d’action collective et de développer des pistes d’analyse à long terme. Plus précisément, les participants du colloque ont abordé :

  • La transformation de la vision de la santé populationnelle et de la justice sociale ;
  • Les perceptions des acteurs du terrain face au contexte ;
  • La marge de manoeuvre des acteurs locaux de développement social dans ce contexte ;
  • Les apprentissages et les pistes d’analyse qui émergent des projets de recherche en partenariat. »

Consultez le document complet ici, l’intervention de Nathalie Fortin est résumée en page 14.

ACFAS