Se concerter pour une meilleure qualité de vie

Webzine Planète INRS,  par Marianne Boire, 15 janvier 2014

Pas suffisamment connu et rapporté dans les médias, le travail des tables de quartier implantées dans les arrondissements montréalais suscite pourtant l’intérêt de plusieurs autres municipalités, et ce, même à l’extérieur du pays. Gilles Sénécal, professeur au Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS, a choisi d’y consacrer un nouveau projet de recherche afin de comprendre davantage comment fonctionne ce nouveau type de « partenariat public-communautaire » et comment il contribue à la transformation physique des quartiers. Ses sujets d’étude actuels : des projets de revitalisation des quartiers Hochelaga et Villeray, où des acteurs sociaux ayant des préoccupations et des intérêts différents tentent de s’entendre sur une vision commune.