Rendez-vous Montréal métropole culturelle

Allocution prononcée par Nathalie Fortin, Présidente de la CMTQ, 26 novembre 2012.

De quartier en quartier, Montréal s’est construit et se construit encore.

Des premiers arrivants qui se sont installés dans Ville-Marie, à Lachine ou aux abords de la Rivière-des-Prairies, jusqu’au développement du site de l’Hippodrome, Montréal s’est construit et se construit, morceau par morceau, traçant les contours des voisinages qui forment et formeront cette métropole.

De la Petite-Patrie de Claude Jasmin, au St-Henri de Gabrielle Roy en passant par les Chroniques du Plateau de Michel Tremblay, le Mile-End de Mordecai Richler, la Côte-des-Neiges d’Alice Parizeau, le Montréal-Nord de Victor-Lévy Beaulieu ou le Griffintown de Marie-Hélène Poitras, Montréal a développé son identité, son histoire, sa culture. À partir de ses quartiers, à partir de ses gens, à partir de leurs bonheurs, de leurs malheurs, de leurs espoirs.

Montréal, sans ses quartiers, perd sa saveur. Nous l’affirmons, Montréal ne peut être une véritable métropole culturelle que si ses quartiers en sont de solides fondations, que si sa population en est partie prenante.

C’est un incontournable. Pourquoi ? Parce que la culture est le ciment de notre identité. Un facteur de cohésion sociale. Un ingrédient essentiel au développement harmonieux des communautés.

Nous, les Tables de quartier de Montréal, qui oeuvrons quotidiennement à améliorer les conditions et le cadre de vie des populations montréalaises, en sommes farouchement convaincues.

La culture est un vecteur de changement, de rapprochement interculturel, d’intégration sociale, d’expression citoyenne. Démocratiser l’accès à la culture passe inévitablement par la participation citoyenne et l’amélioration de la qualité de vie.

Depuis deux ans déjà, des ponts ont été créés entre Culture Montréal et la Coalition Montréalaise des Tables de quartier. De concert, nous travaillons au développement des quartiers culturels. Nous travaillons à amalgamer la culture et le social. Et cela donne des résultats prometteurs.

Notre expertise à nous, Tables de concertation locales, c’est de catalyser les forces du quartier –communautaires, environnementales, institutionnelles, politiques, culturelles, gens d’affaires et citoyens – afin d’atteindre des objectifs d’amélioration globale des communautés. Notre approche intégrée d’intervention nous permet de tenir compte de toutes les facettes du développement d’un milieu, y compris la culture.

Aujourd’hui, vous nous dites « développons la culture au niveau local », nous vous répondons « présents ! ». La Coalition et ses 29 Tables de quartier s’activent déjà sur le terrain et sont prêtes à poursuivre la collaboration entre les acteurs culturels et sociaux, en route vers 2017.

D’ici là, il faudra investir localement, pas juste dans le centre-ville. Il faudra investir humainement, pas juste dans le béton. Et il faudra investir les lieux qui existent, ne pas en créer de nouveaux inutilement.

De quartier en quartier, construisons ensemble une métropole culturelle solidaire où il fait bon vivre et qui, inévitablement, rayonnera sur la scène internationale !