Mémoire sur la problématique des locaux vacants sur les artères commerciales à Montréal

Mémoire déposé dans le cadre de la Commission sur le développement économique, urbain et l’habitation de la Ville de Montréal. Montréal, janvier 2020.

Mémoire complet ici : Mémoire sur l’enjeu des locaux vacants sur les artères commerciales

Quelques extraits : 

« Le rôle d’une artère commerciale d’un quartier va au-delà des échanges économiques. Ces rues sont des lieux névralgiques de rencontres entre voisins.es, et de représentations artistiques, culturelles et communautaires qui valorisent l’appartenance à un quartier. Historiquement, plusieurs rues commerciales montréalaises se sont développées autour d’institutions et autour d’activités communautaires structurantes pour une vie de quartier. L’organisation d’une artère commerciale est déterminante pour l’inclusion de toute personne peu importe son niveau de mobilité ou son statut socio-économique. »

« La vitalité et la pérennité des artères commerciales d’un milieu se mesure par sa contribution aux échanges économiques, sociaux, culturels et communautaires pour des quartiers complets et accessibles à tous et toutes. L’enjeu des locaux vacants et la valorisation des rues commerciales doivent être abordés en tenant compte de la diversité des services, ce qui comprend la présence d’activités communautaires. Toute mesure qui contribuera à la présence d’organismes communautaires sur les rues commerciales sera accueillie favorablement par l’ensemble des résidents·es qui les fréquentent et qui y sont impliqués.es. »