Mémoire sur la Politique montréalaise pour l’action communautaire

Mémoire déposé dans le cadre de la Consultation publique sur la Politique montréalaise pour l’action communautaire. Montréal, février 2020.

Lire le mémoire complet  

Nos recommandations : 
  1. Inclure dans la Politique l’apport du réseau des Tables de quartier et l’importance du travail de concertation pour développer les quartiers sociologiques, et le cadre de référence de l’IMSDSL.
  2. Selon nous, la Politique montréalaise ne doit pas être un complément aux politiques de reconnaissance et de soutien des arrondissements, mais plutôt chapeauter l’ensemble des politiques et soutiens du territoire. En ce sens, chaque arrondissement devrait adhérer à la Politique montréalaise. En conséquence, il faut aussi ajouter les arrondissements et les villes liées à la liste des acteurs, à influencer positivement à la page 15 sur les valeurs de la Politique montréalaise.
  3. Que la Politique montréalaise propose que les organismes intervenant sur plus d’un arrondissement ainsi que les organismes régionaux puissent avoir accès au soutien des arrondissements, et notamment un accès à des locaux.
  4. Que la Politique montréalaise propose le retrait de la clause du statut d’observateur dans les conventions afin de respecter l’autonomie des organismes et ainsi reconnaître que ces organismes sociaux ne sont pas des sous-contractants de la Ville.
  5. Que la Politique précise davantage les soutiens offerts aux organismes communautaires.
  6. Que la Ville identifie les locaux relavant de sa responsabilité et adopte une politique quant à l’allocation de ceux-ci en cohérence avec les politiques des arrondissements. Que les regroupements montréalais ou les organismes intervenant sur plus d’un arrondissement ne soient pas laissés pour compte. Que la Ville réserve des espaces communautaires dans les projets des bâtiments excédentaires publics ou patrimoniaux sous sa juridiction, et qu’elle sensibilise les promoteurs immobiliers à l’inclusion d’espaces communautaires dans les projets de développement.